Web-séries, des créations amateures qui s’imposent

Les web-séries sont un véritable exercice de style à part entière. Il s’agit de productions indépendantes faites par des amateurs. Longtemps réservées à un public de niche, les web-séries françaises commencent à se démocratiser au fil des succès des dernières années. Avec en tête de file des stars du genre telles que Noob et le visiteur du futur, il existe de nombreuses créations encore peu connues qui méritent de conquérir un public plus vaste. Si beaucoup étaient ainsi dans le registre humoristique, le genre se diversifie avec notamment du drame ou de l’horrifique. Partons donc à la découverte de ce phénomène de la pop-culture qui prend de l’ampleur.

 

Pourquoi la web-série ?

 

Média qui existe depuis déjà quelques années, les web-séries demeurent cependant dans l’ombre. Elles sont toutefois représentatives d’un phénomène important. Le public, plutôt que de devenir consommateur, a de plus en plus tendance à devenir également producteur de contenu. L’essor du web et du digital accroît et facilite le partage de contenu de toutes sortes, aboutissant à une véritable culture autour d’un travail d’amateurs et de passionnés. Ces derniers bénéficient de moins de moyens mais disposent également d’une plus grande liberté dans leur démarche artistique dans leurs scénarios.

C’est la première raison de pourquoi la web-série : tout simplement car vous y trouverez des sujets que le cinéma français ne traite pas ou peu habituellement. Ainsi beaucoup de web-séries vont vous emporter dans un Univers fantasy, science-fiction ou fantastique. Les créateurs devant souvent se lancer dans les projets avec des moyens restreints la créativité est de mise.

Parfois d’aspect un peu cheap avec décors faits les moyens du bords ou costumes douteux, la web-série a cependant cette personnalité et cet affect personnel qui la rendent parfois irrésistible. Les acteurs ne sont également pas des professionnels, ce qui est très vite perceptible. Souvent, le jeu d’acteur va être un parti pris, comme dans Noob qui mise sur un jeu cartoonesque et qui ne va donc pas plaire à tous. Mais ce n’est pas l’objectif, dans une web-série, c’est avant tout le plaisir qui est recherché.

La web-série est donc un exercice de style particulier aussi bien pour le créateur que pour le spectateur. Œuvres qui font montre d’un véritable dynamisme et d’une grande passion dans l’exécution, elles méritent le coup d’œil pour n’importe quel fan de cinéma qui se respecte.

 

Florilège de web-séries pour les curieux

 

Le visiteur du futur

Web-séries Visiteur du futur

Écrite par François Descraques, cette série a commencé par des mini épisodes de 5 minutes pour ensuite durer plusieurs saisons et exister également sous la forme de romans. Le visiteur du futur fait partie des web-séries françaises qui ont eu le plus de succès. Bons acteurs, scénario hors normes, humour décapant et univers punk à chien mâtiné de science-fiction et d’anticipation, le Visiteur du futur reste une série originale et unique en son genre.

Noob

Attaquons-nous à une série qui est née lorsque la passion des jeux en ligne battait son plein. Noob est une série qui prend racine dans cet univers gaming en suivant la vie d’une bande de joueurs faisant partie d’une guilde au sein du jeu en ligne Horizon. Leur particularité ? Ce sont ce qu’on appelle des noobs, des joueurs qui ne jouent pas très bien. Si la série commence doucement, elle gagne en épaisseur avec le temps et est même devenue un univers transmédia, notamment grâce à l’arrivée de romans et de bandes-dessinées. A noter également que Noob a accompli l’une des plus grosses levées de fonds d’Europe pour que trois films soient tournés en plus de la série. Le dernier film passera en 2017 au Grand Rex.

The Guild

Passons de l’autre côté de l’Atlantique. The Guild est l’une des web-séries les connues. Créée par Felicia Day, déesse du geek chic, elle est devenue culte grâce à son humour particulier et ses personnages excentriques plus vrais que nature. L’univers de la série prend également pied dans les jeux en ligne. Ainsi, les protagonistes font partie d’une guilde locale, c’est-à-dire qu’ils vivent dans la même zone géographique et qu’ils jouent ensemble. The Guild nous invite donc à suivre le quotidien de ces paumés avec bienveillance et humour.

La Flander’s company

La Flander’s company est une vaillante entreprise dont le business est très particulier. Agence de recrutement et d’intérim, leur objectif est de fournir des faire-valoirs aux super-héros. Personnages à la ramasse (Ce cher Hippolyte), ce qui ressemblait à des petits sketchs sur le recrutement va finir par gagner en amplitude pour devenir des aventures de plus en plus longues et barrées.

Con Man

Je vous en avais parlé dans l’article sur Firefly, mais je vous en reparle ici. Jusqu’ici je vous ai présenté des séries très geek qui pour le coup ne plairont pas à tout le monde, mais si Con Man fait également partie d’un univers science-fiction, elle prend assez de recul pour en présenter un aspect caricatural et second degré. Con Man possède quelques grosses pointures à son casting, outre Alan Tudyk, son créature, nous pouvons apercevoir Nathan Fillion ou Felicia Day. Drôle et douce-amère, c’est une série agréable et facile à regarder sur les conventions de science-fiction.

Gabriel

Série Horrifique du lot, la deuxième saison de Gabriel a gagné les bonnes grâces de Canal +. En même temps, en voyant la qualité de la première saison, ce n’est pas étonnant. Réalisation classieuse, le thème de l’horreur n’est pas le genre à être exploité en format web-série. Pourtant, cette histoire de jeune homme qui entend et voit les morts a de quoi passionner et faire frissonner. Balançant entre les ambiances glauques des RER de la région Parisienne et un humour grinçant, Gabriel est facilement le petit bijou des web-séries françaises.

Purgatoire

Tournée dans mon bled, j’avais reconnu la forêt près de chez moi ! Purgatoire est une série dont les épisodes sont courts, 5 minutes chacun. Avec de très bons interprètes, une ambiance singulière, Purgatoire fait partie des bonnes découvertes. Le synopsis est aussi simple qu’intrigant : Sam, un jeune homme se réveille seul dans la forêt avec peu de souvenirs. Il part donc à la recherche de ses souvenirs perdus et rencontre quelques individus plus ou moins recommandables. La série commence calmement mais rend rapidement accroc.

Random

Web-séries Random

La petite dernière mais non des moindres est une nantaise qui vient de réussir sa levée de fonds pour une seconde saison. On se réjouit, car c’est une série convaincante. Originale, elle prend le partie du huis-clos. Lorsqu’une bande d’amis se retrouve coincée dans une maison par une mystérieuse force, ils doivent trouver un moyen de de s’enfuir. Les acteurs sont particulièrement bons, le rythme est aussi bien respecté, parfois les évènements arrivent trop rapidement, sans doute à cause du format dont la durée assez courte contraint à des raccourcis scénaristiques.

 

Je vous laisse sur mes coups de cœur, n’hésitez pas à partager les vôtres en commentaires !

6 commentaires sur “Web-séries, des créations amateures qui s’imposent

  1. Super bon article ! J’ai pu découvrir pas mal de webséries comme ça ^^
    Du coup je t’en propose une également. Ca s’appelle Unknown Movies et c’est par le Youtubeur INTHEPANDA ; en gros l’histoire, c’est un sérial killer qui kidnappe des gens et leur parle de cinéma de genre avant de les tuer. Peut-être pas 100% websérie parce qu’il y a aussi un côté “vlog cinéma” quand il parle des films mais c’est plutôt cool dans le genre hyride.

    1. Merci Rachel ! J’aime beaucoup ce format hybride également, du coup j’ai commencé Unknown movies (je ferai peut-être un top avec des Youtubeurs ciné comme je l’ai fait avec les séries, du coup ça aide !). Le fossoyeur de films fait aussi des chroniques du même genre il me semble, de même que le Nexus VI 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *