Samedi séries : 3 séries à voir, Nouvelle chronique

1 samedi séries The OA

C’est avec bonheur et émotion que je vous annonce la lancée de la chronique du samedi. Sobrement intitulée samedi séries, elle aura pour but de vous présenter 3 séries qui méritent un éclairage. Ma sélection sera la plus diverse possible pour offrir à chacun le bonheur et les séries qu’il mérite. En effet, j’ai bien cru comprendre que beaucoup d’entre vous étaient constamment à la recherche de nouvelles séries à regarder, votre vœu est don exaucé.

Search Party

Samedi séries search Party
La team de Search Party, notez le swag démesuré

Search party est une série qui n’a pas fait beaucoup de bruit. Pourtant, cette dernière possède un bon potentiel et fait partie de mes récents coups de cœur :

Dory est une jeune femme timide et frustrée qui a du mal à trouver sa voie. Un jour, elle constate qu’une de ses connaissances du lycée a mystérieusement disparu. Elle voit cependant Chantal dans un restaurant. Dès lors, Dory va entraîner ses amis dans une enquête aussi mouvementée qu’inattendue.

Il est rare de voir des séries faire le choix de l’humour noir. C’est pourtant le choix de The Search Party, qui profite d’un sens du rythme particulier et de personnages parfois caricaturaux mais qui parviennent toujours à rester attachants tout en gardant une certaine crédibilité. La série cultive les rebondissements surprenants et va assez loin dans son concept, jusqu’au bout. Le personnage de Dory est assez touchant et très bien interprété par Alia Shawkat.

En somme, Search Party est une bonne petite série de 10 épisodes, accrocheuse et rapide à regarder.

Frontier

Samedi séries 1 Frontier
Khal Drogo en vacances à la neige

Autre ambiance ! Partons dans le grand froid, perdons-nous dans l’hiver canadien pour regarder Frontier. Créée par Netflix, la série possède un atout phare en la personne de Jason Momoa, dont le charisme n’est plus à prouver depuis Game of Thrones ou Stargate Atlantis.

Dans le nouveau monde, la lutte des pouvoirs pour les richesses de l’Amérique fait rage. La série prend place alors que le commerce des fourrures est l’un des principaux flux commerciaux. Alors même que les tensions entre Européens et tribus indiennes s’enflamment, l’impitoyable Declan Harp prend son aile Michael Smyth, jeune Irlandais qui vient de débarquer de Londres.

Dotée d’un casting remarquablement réussi, Frontier nous plonge dans un univers hostile et sauvage. L’atmosphère qui se dégage de chaque épisode est fascinante tant l’impression d’entrer dans un monde nouveau est présente. En effet les jeux politiques, l’univers impitoyable et brutal et surtout le souffle d’aventure qui se dégage de Frontier en font un divertissement de grande qualité. A noter également un nombre très vaste d’accents, de l’écossais, irlandais en passant par le français… Oui j’ai des fixettes étranges, j’aime bien les accents.

The OA

1 samedi séries The OA2
Prairie in the sky with diamonds

Poursuivons notre route avec une série Netflix qui a créé pas mal d’émotions. The OA est en effet une série qui peut se vanter d’avoir une teinte particulière dans l’Univers des séries. De par son propos et son scénario, elle parvient aussi bien à créer sa propre d’identité qu’à se démarquer de la masse.

Prairie avait disparu depuis 7 ans quand elle se jette mystérieusement d’un pont. Elle se réveille à l’hôpital, prétendant être l’OA, d’étranges scarifications strient son corps. De plus la jeune femme, aveugle avant sa disparition, semble avoir recouvré la vue.

The OA se pare d’un univers mystique envoûtant qui ne plaira pas à tout le monde. L’interprète de Prairie porte la série de par la grande sensibilité qu’elle met dans jeu et dans son personnage. La série brille cependant également par ses rôles secondaires. Le personnage principal réunit autour d’elle des âmes perdues qu’elle est capable de guider vers la rémission et le pardon.

The OA est une belle série qui porte sur des thèmes rares. Le mysticisme et la mort en sont deux exemples. Malgré des défauts et des incohérences, elle reste une expérience à part entière.

 

Ma sélection de ce premier samedi touche à sa fin. Vous aimez ? Alors rendez-vous samedi prochain pour une nouvelle sélection pleine d’amour  !