Point lecture du mois d’avril – Fantasy et classique

Point lecture du mois d'avril

 

Comme chaque fin de mois voici ce que j’ai pensé de mes lectures d’avril. Un mois toujours sous le doux signe de la fantasy mais avec un classique de Françoise Sagan pour apporter un peu de piment.

Tome 2 d’Autre-Monde, Malronce, de Maxime Chattam

Autre monde Malronce point lecture avril
Continuons notre voyage

J’ai continué avec plaisir ma lecture de la première trilogie d’Autre-Monde de Maxime Chattam. Le premier tome était clairement un tome d’introduction pour nous familiariser avec les personnages et l’univers de l’auteur. Nous continuons notre chemin avec Matt, Ambre et Tobias vers le Sud pour découvrir les plans de la reine Malronce. Ce tome est encore mieux réussi que le premier avec notamment un gros travail sur l’évolution psychologique des personnages principaux. Tobias par exemple pouvait passer pour la cinquième roue du carrosse, mais il finit par trouver sa place et prouver sa valeur face aux fortes personnalités de ses deux compagnons.

Il y a également une réelle évolution vers des thèmes plus adultes, voire violents. Chattam ne nous épargne pas : fanatisme religieux et même pédophilie, l’écriture fait preuve de subtilité pour s’attaquer à des sujets difficiles. Je trouve très positif qu’un livre ne prenne pas les ados pour des chèvres. Les épreuves que traverse l’Alliance permettent en effet d’avoir une réelle empathie envers ses membres.

Le Roman répond donc à quelques mystères apparus dans le premier tome mais laisse le lecteur dans le flou quant à d’autres questionnements. En bref, un deuxième tome qui parvient à se renouveler et à devenir encore plus passionnant que le premier.

 

La louve et la croix, S. A. Swann

Point Lecture Avril - La louve et la Croix
La couverture est en tout cas très classieuse

Sans attentes particulières pour ce livre acheté un peu au hasard, cette lecture s’achève sur un sentiment en demi-teinte.

La scène d’ouverture est bien écrite et d’un réel dynamisme. L’écriture est assez fluide et permet de suivre aisément l’action sans être perdu ou ressentir trop d’ennuis, notamment les combats. Le contexte historique dans lequel le livre prend corps est peu courant et apporte une réelle touche singulière au roman. J’ai apprécié l’aspect clivant entre les chrétiens et les païens. Le livre tente ainsi de construire une réflexion autour du monstre, qui n’est pas forcément celui que l’on croit. Une thématique intéressante mais qui avait déjà été explorée avec plus finesse dans d’autres ouvrages (Frankenstein ou même éléphant man).

Le problème principal vient sans doute de l’écriture des personnages. Ces derniers sont trop stéréotypés et manque réellement d’épaisseur et de relief pour que l’on s’attache à eux. Le personnage de Lilly est par exemple assez peu nuancé. Alliant beauté parfaite et sauvagerie totale, les passages censés représenter ses luttes intérieures ne fonctionnent pas réellement, ce qui rend sa dualité assez factice. Les hommes d’église sont très méchants et c’est à peu près tout ce qui les caractérise.

En somme, il s’agit d’une lecture distrayante mais ne marquera pas forcément votre mémoire.

Bonjour Tristesse, Françoise Sagan

Bonjour Tristesse - Point lecture avril
Ce premier roman a propulsé l’auteure sur le devant de la scène

Classique et grand succès d’édition des années 50, Françoise Sagan avait écrit ce roman très jeune. cette particularité n’avait pas manqué d’éveiller la curiosité de ses contemporains. Le titre de Bonjour Tristesse est tiré d’un vers de Paul Eluard et toute la lecture respire l’existentialisme d’une génération bourgeoise et aisée qui cherche un sens à son existence oisive. Le livre bénéficie d’une écriture soignée, sensible et poignante. Toute l’intrigue tourne autour d’un bouleversement familial, lorsque la cultivée et sérieuse Anne entre dans la vie de la protagoniste, la jeune Cécile, et de son père volage, Raymond. Le drame se tisse avec délicatesse, décrivant avec une maturité étonnante les antagonismes et sentiments qui agitent les hommes.

Bonjour Tristesse est un livre court et émouvant. Avec une écriture précise, poétique et maîtrisée, Sagan nous ensorcelle et nous emporte dans un drame qui mèle force et ordinaire.

 

Ce sont là les romans dévorés pour le point lecture ce mois (je lis peu en ce moment bien que je tente de maintenir un rythme régulier). N’hésitez pas à me donner votre avis si vous avez lu l’un d’eux ou à me parler de ce que vous avez lu récemment en commentaire 😉

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *