Samedi séries #19, 3 nouvelles séries à voir

samedi séries 19

Cette semaine, 3 nouvelles séries ! Netflix a sorti de nombreuses créations originales cet été, comme toujours, des créations de bonne facture qui méritent le coup d’oeil. Pour terminer, une série animé bien connue des fans de Star Wars mais assez qualitative pour plaire à tous.

Ozark

Série Netflix sortie cet été, ne vous laissez pas rebuter par le pilote qui ne parvient pas à convaincre. Car la série installe un univers sombre basé sur l’humour noir assez accrocheur.

Marty, père de famille, est un conseiller financier d’apparence sans histoire qui vit à Chicago. Il blanchit de l’argent en douce pour un baron de la drogue avec l’aide de son associé. Son partenaire doublait le dealer depuis des années. Sa trahison découverte, Marty n’a plus qu’un seul moyen de sauver sa peau : s’exiler dans les montagnes Ozarks pour trouver un moyen de blanchir une énorme somme d’argent sale.

Ozark est assez sombre et possède des points communs avec Breaking Bad. L’histoire d’un père de famille qui s’associe avc les mauvaises personnes et doit accomplir des boulots illégaux pour s’en sortir ne manque pas de sel. Ce sont surtout les acteurs et les personnages qui parviennent à rendre cette série attachante. Jason Bateman, dans le rôle principal, s’écarte de son rôle comique d’arrested development et s’en sort à merveille (j’ai toujours trouvé qu’il avait une tête de comptable). La jeune white trash est aussi particulièrement douée et son personnage, bien que pénible, est rapidement devenu mon préféré.

Glow

Autre sortir Netflis, Glow avait tout pour me plaire. Production de Jenji Kohan, le kitch années 80, le catch féminin et Alison Brie en tête d’affiche, une longue liste d’atouts pour une série au charme certain.

Ruth est une actrice qui peine à trouver un rôle. Ce qu’on lui propose se limite à jouer des secrétaires craintives et les rôles les plus intéressants sont pris par des hommes. Un jour, un agent lui propose un casting pour un nouveau show télévisé basé sur le catch féminin avec à sa tête un producteur de film de genre raté.

Glow - samedi séries
L’esthétique eighties fait son petit effet

Série féministe, c’est avant tout pour Alison Brie et son personnage de Ruth que l’on finit par la regarder. Femme d’une grande complexité que l’on a autant envie de claquer que de prendre dans ses bras, Ruth est un véritable mur porteur. Les personnages masculins sont également bien représentés. Le casting est varié et est véritablement fort et original. On regrettera cependant un manque de rythme au milieu de saison.

The Clone Wars

Les amoureux de Star Wars connaissent bien The Clone Wars. Malgré son design enfantin, la série parvient à jongler entre les genres, de l’humour au drame de guerre et permet d’approfondir l’histoire de nos jedi favoris.

La guerre fait rage entre la République et les séparatistes. Aidé par une armée de clones, les jedi luttent contre les seigneur Sith. Le conflit se répand dans la galaxie entière tandis que les enjeux pour les personnages grandissent.

The Clone wars - samedi séries
Dans certains épisodes, la série explore la vie des soldats clones

The Clone Wars est une série animée qui m’avait plu car elle explorait des personnages et des situations que les films ne pouvaient pas exploiter. Elle fait partie de l’univers étendu, c’est-à-dire qu’elle ajoute une dimension au monde Star Wars qui dépasse les films et donnent une profondeur nouvelle à l’oeuvre. La série permettra de découvrir  des jedi que nous avons peu vus (Kit Fisto, Aayla Secura, Shaak Ti…), des aventures avec les droïdes… Si le ton est parfois un peu enfantin, les thèmes explorés, surtout dans les dernières saisons, se démarquent par leur aspect sombre. Cette série offre une meilleure compréhension du passage charnière entre les deuxième et troisième volumes filmiques.

 

Voici pour ce samedi séries ! Avez-vous ces séries ? Est-ce que vous les avez aimé ? N’hésitez pas à me partager vos impressions ! Pour plus de séries, n’hésitez pas à voir l’index 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *