Un petit samedi séries un peu à la bourre ! Mais je vais faire pardonner grâce à une sélection que je vus promets très sympathique. Entre un braquage à l’espagnol, Argus Rusard chasseur de vampires et un dessin anime devenu très culte, on va s’enjailler !

 

La casa de papel

Cette séries espagnole crée la sensation sur Netflix. Il est rare que nous puissions des créations de la péninsule ibérique et cette série haletante n’est pas à manquer.

Résultat de recherche d'images pour "la casa de papel gif"

Huit voleurs font une prise d’otages dans la Maison royale de la Monnaie d’Espagne, tandis qu’un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution.

Semi huis-clos efficace, le scenario a priori classique de la casa de papel tire son épingle du jeu. Ce n’est pas une situation souvent décrite dans ce format, ce qui donne une grande efficacité à la narration. Certains personnages sont particulièrement réussis. J’ai en particulier beaucoup aimé le duel entre le Professeur, le génial commanditaire qui ressemble plus à un timide comptable qu’à un grand ponte du crime, et Raquel, une policière très talentueuse. On appréciera ainsi les nombreux personnages féminins forts et le goût révolutionnaire qui traverse la série.

 

The strain

J’ai découvert très récemment qu’un livre de Guillermo Del Toro que j’avais beaucoup aimé avait été adapte en série !

Résultat de recherche d'images pour "The strain gif"

Lorsqu’un Boeing 777 atterrit à l’aéroport new yorkais JFK sans qu’aucun signe de vie n’en émane, Eph Goodweather, un scientifique spécialisé dans les épidémies et les attaques biologiques, est dépêché sur les lieux. A l’intérieur de l’avion, il découvre que tous les passagers sont morts, probablement tués par un étrange virus ou… un monstre non identifié. L’homme fait alors équipe avec un ancien professeur, survivant de l’Holocauste, Abraham Setrakian. Ensemble, ils constituent un petit groupe qui devient rapidement le dernier espoir pour la survie de la race humaine. Des vampires transforment en effet petit à petit la civilisation en un gigantesque buffet. Le sang coule à flots et rien ne semble pouvoir les arrêter…

Cette série est un peu un plaisir coupable. J’adore les histoires d’invasions, que ce soit par des zombies ou les histoires apocalyptiques où l’humanité est au bord de l’extinction. Avec ce scénario simple, la série revisite le mythe du vampire en en faisant un virus agressif contaminant les humains. Nous suivons le début de la contamination jusqu’à son apogée, ce qui permet de voir avec fascination les différents personnages tenter de s’en sortir face à une menace très puissante.

 

Avatar : le dernier Maître de l’air

Comment ça vous n’avez pas encore regardé Avatar ? Ce dessin animé est l’un des meilleurs des dernières années, il a marqué toute une génération.

Résultat de recherche d'images pour "avatar the last airbender gif"

Prisonnier à l’intérieur d’un iceberg pendant un siècle, Aang, un garçon d’une douzaine d’années, est libéré des glaces par deux jeunes membres de la tribu de l’eau du pôle sud. Aang a une destinée hors du commun : il est l’Avatar. Depuis que le monde est monde et comme toutes ses vies antérieures, il est une sorte de “chance”, chargé de garantir l’équilibre entre les maîtres des quatre éléments. Ceux-ci sont répartis en quatre civilisations : les tribus de l’eau, le royaume de la terre, la nation du feu et les nomades de l’air. Toutefois, sa tâche se complique lorsqu’il découvre que la nation du feu a profité des cent ans passés pour semer la guerre et la destruction. Et ce, pour étendre son emprise sur les trois autres peuples. Aang est le seul à pouvoir rétablir l’ordre au sein de l’univers. Néanmoins, il doit commencer par apprendre à maîtriser tous les éléments. C’est le seul moyen d’atteindre son but.

Les personnages, l’histoire, l’univers… Tout dans Avatar est à tomber. Les personnages sont tous complexes et fouillés, et surtout ils évoluent réellement au fil des épreuves, antagonistes comme héros. Ils changent même physiquement. La série parvient à être à la fois drôle mais aussi à apporter des thèmes plus dramatiques. La mort, la violence, la fuite devant les responsabilités… Cette aventure épique est une expérience exceptionnelle et ce qui se fait mieux dans les dessins animés jeunesse !

 

Quelle série vous tente cette semaine ? Vous en avez une à me conseiller ? Je vous laisse partager en commentaire 🙂

Catégories : Samedi séries

8 commentaires

CupcakesMusicTea · 15 avril 2018 à 12 h 56 min

J’adore Avatar ! Je la regarde quand elle passe à la TV et c’est une bonne découverte 🙂
ce gif de The Strain est appétissant !

    La Geekosophe · 15 avril 2018 à 18 h 38 min

    Avatar, tellement bien qu’on peut la regarder à tout âge !

    Rin de tel qu’un petit gif croquant, gourmand pour plonger dans l’univers de the strain. Qui n’est d’ailleurs pas très gore, juste un peu, mais très bonne pour un petit Halloween 😉 Et pour voir Argus Rusard couper des zombies au sabre. David Bradley est au sommet du cool <3

Zina · 15 avril 2018 à 13 h 39 min

J’ai commencé La casa del papel, je réserve pour l’instant mon jugement car je ne vois pas trop où ils nous emmènent. Je pense regarder 1 ou 2 épisodes de plus pour soit poursuivre, soit abandonner.

    La Geekosophe · 15 avril 2018 à 18 h 31 min

    J’avais un peu de mal avec la série au début, mais avec le temps elle parvient à trouver son rythme 😉

La Gauf(f)re · 15 avril 2018 à 18 h 15 min

Ah avatar, j’adore ! La Casa Del Papel j’en ai beaucoup entendu parler mais je n’ai pas regardé pour le moment ^^

    La Geekosophe · 16 avril 2018 à 22 h 40 min

    La casa de papel change de ce qu’on voit d’habitude et ça fait du bien 😉

Luuna · 15 avril 2018 à 19 h 00 min

The strain <3

J'ai vraiment adoré cette série.

    La Geekosophe · 16 avril 2018 à 21 h 42 min

    Je la trouve trop cool ! Je lis le tome 2 de la version livre en ce moment <3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :