Mois d’avril difficile mais avec de belles lectures. Comme toujours, je tente de lire des livres variés et voici mes petites voyages du mois.

 

Lum’en de Laurent Genefort

lumen-genefort

Type : planet opera

Edition : Le Belial

«La vie intelligente sur Garance apparut cent mille ans avant que la planète ne porte ce nom. Cette vie-là n’était pas humaine, ni même organique. Lum’en était unique en son genre…»
Imaginez une étoile avoisinant sept dixièmes de masse solaire… Le système de Grnc.mld1 compte six planètes : cinq telluriques et une gazeuse. Garance est la seule qui évolue dans la zone d’habitabilité. 

Lum’en est un bon livre de science-fiction. Il aborde de nombreux sujets sous un angle intéressant, puisque nous suivons l’évolution d’une planète du début de sa colonisation jusqu’à la désertion. L’écriture est claire. C’est parfait si vous souhaitez vous lancer dans le planet opera mais que vous ne saviez pas quel bout le prendre.

 

Camille Claudel de Colette Fellous

camille-claudel-fellous

Type : Biographie

Edition : Fayard

«  Le cœur de Camille abrite les battements d’une valse, on l’entend de loin son cœur, on le voit franchir un siècle, traverser les années, les guerres et les saisons, puis il s’approche de nous et s’invite dans ces pages  : on dirait qu’elle a quelque chose encore à nous dire, qu’elle n’a jamais su dire, qu’elle n’a jamais pu dire, ou alors ses mots ont été perdus, déchirés, brûlés, on ne sait pas, ceux qui restent ne suffisent pas, sa vie est toute trouée. Valse noire, de terre, de plâtre, de marbre, d’onyx ou de bronze, démarche trébuchante, valse brillante, valse folle, qui continue à faire entendre ses pas, ses tremblements, son pouls, sa grande énigme. Ce livre, je l’écris pour elle.  »
Pour bâtir ce voyage vers Camille Claudel, Colette Fellous a multiplié les recherches, accédé aux archives, observé sans répit les œuvres, convoqué les heures claires et les jours noirs. Un livre choral qui donne un nouvel éclairage au «  cas Camille  ».

Un très beau livre ! L’auteure a fait une recherche minutieuse pour comprendre la psyché complexe d’une artiste dont l’ascension comme la chute auront été fulgurantes. L’écriture brille par son côté poétique et sa grande sensibilité. Le roman va facilement partir parmi mes coups de cœur de l’année. Je vous le conseille totalement si vous aimez les personnages torturés et les structures narratives hors normes.

 

Agatha Raison tome 1, la quiche fatale de M.C. Beaton

quiche-fatale-beaton

Type : Policier

Edition : France loisirs

Sur un coup de tête, Agatha Raisin décide de quitter Londres pour goûter aux délices d’une retraite anticipée dans un paisible village des Costwolds, où elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire. Mais à la première bouchée de sa superbe quiche, l’arbitre de la compétition s’effondre et Agatha doit révéler l’amère vérité : elle a acheté la quiche fatale chez un traiteur. Pour se disculper, une seule solution : mettre la main à la pâte et démasquer elle-même l’assassin. Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui. Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !

Avec ses personnages pêchus et son écriture délicieusement ironique, ce premier tome d’Agatha Raison est parfait pour se changer les esprits. Même si l’aspect policier passe souvent au second plan, on prend un malin plaisir à suivre les bourdes d’Aggie.

 

La Chute de Guillermo Del Toro et Chuck Hogan

chute-del-toro-hogan

Type : Apocalyptique

Edition : France loisirs

Tandis que les vampires envahissent les rues de New York, l’épidémiologiste Ephraïm Goodweather, le professeur Abraham Setrakian et un petit groupe de rescapés tentent de s’organiser au milieu du chaos. Car, partout dans la ville et dans le monde, des émeutes éclatent, des milices se mettent en place et les êtres humains se retrouvent impuissants face à leurs prédateurs. 
Ephraïm et ses amis pourront-ils faire échouer le plan diabolique du Maître qui menace de plonger l’humanité dans la nuit éternelle ?

La Chute est une suite réussie d’un premier tome haletant mais qui manquait d’originalité. Le roman parvient à nous donner une sensation prégnante de désespoir face à une force qui s’affirme supérieure aux humains. Certains personnages prennent de l’ampleur et le lecteur se rend compte de l’étendue de la puissance des ennemis de l’humanité. J’ai hâte de lire la suite et conclusion de cette sympathique trilogie qui met les vampires terrifiants au goût du jour.

 

Nuisible de Masaya Hokazono

nuisible

Type : Manga

Edition : Kana

Ryôichi, lycéen sans problème fait des rêves étranges dans lesquels une jeune fille à la beauté irrésistible se transforme en monstre carnivore. Un jour, Kikuko arrive dans la classe de Ryôichi en tant que nouvelle élève et… elle ressemble comme deux gouttes d’eau à la fille de ses cauchemars ! Au même moment, Tokyo est le théâtre d’évènements curieux : une canicule s’abat sur la ville, les insectes deviennent agressifs et attaquent les animaux domestiques, des crimes mystérieux se produisent… Le professeur Kuzumi, entomologiste, est contacté par la police pour l’aider à enquêter sur ces meurtres en série. Qui est Kikuko ? Quel est le sens des rêves de Ryôichi ? Kuzumi va-t-il remonter la piste du meurtrier ?

Il y avait bien longtemps que je n’avais pas lu un manga ! Nuisible pose les bases d’une histoire intrigante avec des personnages plutôt attachants. Il est cependant difficile de se faire un avis sur un tome qui n’en révèle finalement que peu. Cependant, l’aspect onirique et le trait particulier des dessins apportent une touche originale qui intrigue. A voir la suite pour se faire une idée plus tranchée.

 

Kallocaïne de Karin Boye

kallocaine-boye

Type : Dystopie

Edition : Hélios

Dans une société où la surveillance de tous, sous l’il vigilant de la police, est l’affaire de chacun, le chimiste Leo Kall met au point un sérum de vérité qui offre à l’État Mondial l’outil de contrôle total qui lui manquait. En privant l’individu de son dernier jardin secret, la kallocaïne permet de débusquer les rêves de liberté que continuent d’entretenir de rares citoyens. Elle permettra également à son inventeur de surmonter, au prix d un viol psychique, une crise personnelle qui lui fera remettre en cause nombre de ses certitudes. Et si la mystérieuse cité fondée sur la confiance à laquelle aspirent les derniers résistants n’était pas qu’un rêve ?

Un classique de la SF ! Cette dystopie nous plonge dans un monde totalitaire qui n’a rien à envier à d’autres classiques comme 1984. Ici, nous suivons Leo Kall, l’inventeur d’un sérum qui contraint les individus à révéler leurs plus sombres secrets. Parfait petit soldat d’un monde où l’individu n’est rien, Kall nous dévoile un univers terrifiant avec un style souvent froid et clinique.

 

Quels sont les livres qui vont ont le plus marqué ce mois-ci ? Ce mois a été intéressant ou vous n’avez pas été franchement bouleversé ? Pour le mois de mai, je vais lire un peu de fantasy pour le mois de la fantasy de Pikiti Bouquine, vous voulez voir ma PAL ?

Catégories : Points lectures

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :