La forêt des damnés m’avait semblé proposer une histoire intéressante. C’est un post-apocalyptique après un virus qui transforme les humains en zombies. Une lecture sympathique mais qui ne restera pas dans ma mémoire.

Synopsis de La forêt des damnés

Dans le monde de Mary, il y a des vérités simples. Les Sœurs savent toujours le mieux. Les Gardiens protègent et servent. Les Damnés, revenus de la mort, ne renonceront jamais. Et il faut se méfier de la clôture qui entoure le village. La clôture qui les protège de la Forêt des Damnés. Mais peu à peu, les vérités de Mary s’effondrent et son monde est plongé dans le chaos. Un monde post-apocalyptique peuplé de zombies.

 

Une bonne lecture mais pas marquante

J’ai trouvé assez original de placer l’histoire bien après que l’anéantissement quasi total de l’humanité ait eu lieu. L’auteure choisit de placer son cadre dans une communauté isolée au sein d’un forêt gigantesque peuplée de Damnés, de mort-vivants. L’atmosphère est étouffante, les règles qui régissent la communauté de Mary, la narratrice, est très stricte et imposées d’une main de fer par les Sœurs, redoutables bigotes à l’origine de la plupart des rituels qui rythment la vie du village.

Le roman parvient à créer une impression forte de mystère et distille ses révélations intelligemment au fil des pages, ce qui permet toujours de vouloir en savoir plus. La sensation d’oppression est très pesante et l’ambiance est très très réussie.

Mary est un personnage plutôt réussie. Elle aurait pu facilement être agaçante, mais sa propension à vouloir chercher des réponses et à désobéir aux règles qu’on lui impose en font une jeune femme attachante. Elle a cependant parfois tendance à ressasser les mêmes questions ad nauseam, mais c’est assez léger. Les autres personnages manquaient ceci dit un peu de profondeur.

Les scènes d’action sont plutôt immersives, mais j’ai trouvé que certaines n’étaient pas très crédibles et que les personnages n’auraient pas dû s’en sortir. Le cheminement du roman patine un peu dans certains passages, ce qui donne une impression de lenteur et donne envie de sauter quelques pages.

La partie qui m’a le plus déçu est que le livre pose beaucoup de questions mais assez peu sont résolues dans le roman. Voilà qui me laisse un petit goût d’inachevé assez frustrant.

 

Une interprétation de l’invasion zombie qui manque de profondeur

Lecture Young Adult divertissante qui n’épargne pas ses personnages, la forêt des damnés offre un cadre original bien exploité ainsi qu’un univers oppressant bien mené. Dommage que beaucoup de questions restent en suspens et que le rythme se perde en milieu de récit.

Note : 13/20

Vous pouvez acheter le livre par ici. Toutes les chroniques sont par là.

Catégories : Chroniques

2 commentaires

Zina · 18 juin 2018 à 8 h 57 min

Mary m’avait paru très agaçante à moi ^^
Il y a 2 suites, j’ai lu la 1ere mais elle reprend tellement le même schéma qu’on s’ennuie.

    La Geekosophe · 20 juin 2018 à 22 h 24 min

    J’hésite à tenter maintenant…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :