C’était mon premier Viveca Sten et j’étais curieuse d’en savoir plus sur cette autrice que je savais être un grand ponte du thriller suédois. de plus, le résumé était assez captivant et promettait une histoire étouffante. Ma lecture, loin d’être mauvaise, ne sera cependant pas marquante.

Synopsis de Les secrets de l’île

Une froide journée de septembre, l’étudiant Marcus Nielsen est retrouvé mort dans son appartement de Nacka. Tout semble indiquer un suicide. Mais sa mère, convaincue qu’il a été assassiné, supplie la police de ne pas classer l’affaire.
Quand l’inspecteur Thomas Andreasson commence à enquêter, les pistes semblent mener à la base militaire de Korsö, devant l’île de Sandhamn, où le corps d’un autre homme vient d’être retrouvé. Contactée par Thomas, Nora Linde, qui depuis sa séparation passe beaucoup de temps sur l’île, essaie d’en savoir plus sur cette base fortifiée où, pendant des décennies, ont été formées les unités d’élite des chasseurs côtiers. Y a-t-il dans ce passé-là quelque chose qui ne doit à aucun prix surgir au grand jour ?

Un thriller glacé et glaçant

Pourtant cela ne commençait pas si mal, avec cet suicide qui n’en est peut-être pas un. Je découvrais petit à petit une galerie de personnages humains et d’une grande crédibilité, avec des caractères approfondis et attachants. Les deux personnages principaux, Nora et Thomas, sont particulièrement réussis. Thomas est touchant avec son deuil et ses espoirs. Nora, qui évoque la charge mentale, son divorce, ses enfants… Dommage qu’elle n’ait pas eu plus de place dans le roman. Sans doute avait-elle un rôle plus proéminent dans les précédents opus.

De plus, on découvre rapidement les extraits glaçants d’un journal d’une recrue d’un corps d’armée brutal et élitiste. Ces passages ouvrent une page terrible et la porte à des réflexions psychologiques sur les effets de groupe intéressantes, bien qu’assez peu poussées. L’aspect étouffant se retrouve dans le fait qu’une grande partie de l’action se passe dans cet univers militaire clos et violent, sur une île gelée. L’ambiance est bien retranscrite !

Autrement, j’ai trouvé le procédé narratif de “les secrets de l’île” un peu déjà vu : le fait d’alterner entre passé et présent et de mener plusieurs pistes qui se rejoignent au climax. L’ensemble se laisse lire mais progresse un peu lentement, ce qui trahit un manque de rythme ralenti par des passages hors intrigues mais aussi le fait que l’on en sache constamment plus que les enquêteurs, ce qui est un peu frustrant. 

L’enquête en elle-même est agréable, le dénouement n’est pas très surprenant mais tient la route. Dommage que la fin soit facilement prévisible pour les habitués du genre et de ce type de thriller.

Bon roman mais pas mémorable

Les secrets de l’île fut finalement une lecture agréable mais sans plus. Un peu trop prévisible et classique, le roman est sauvé par des personnages attachants et une atmosphère réussie. C’est le genre de livre qui vous offre un bon moment sur le coup mais ne hante pas vos mémoires.

Note : 14/20

Vous pouvez acheter le livre par ici. Vous pouvez retrouver toutes les chroniques par là.

Catégories : Chroniques

2 commentaires

Babitty Lapina · 14 janvier 2019 à 10 h 10 min

Je trouve que c’est difficile de trouver de bons thriller. Il y a souvent des resumers très alléchants et ça retombe comme un souffle au final…

    La Geekosophe · 15 janvier 2019 à 14 h 17 min

    Surtout que plus on en lit, plus on devient exigeants ! Maintenantje repère très vite les schémas très utilisés !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :