La fantasy, vous aimez ? Mais est-ce que vous connaissez des autrices françaises de fantasy ? Je vous présente quelques écrivaines incontournables du genre ! Magiciens, dragons et légendes sont au programme de cette sélection d’oeuvres aussi éclectiques que brillantes.

Les liens dans l’article sont affiliés, c’est-à-dire que si vous commandez un ouvrage après avoir cliqué dessus, je toucherais un minuscule pourcentage sur votre vente. L’argent me sert à acheter de nouveaux romans à chroniquer ! Ce qui est génial, c’est que ça ne change rien au prix pour vous.

Estelle Faye

Estelle Faye - Autrices françaises de fantasy

Une entrée en matière orientale

Comédienne et scénariste, Estelle Faye est également une autrice française de fantasy prolifique dans les genres de l’imaginaire. Je l’ai pour ma part découverte grâce à Porcelaine, un roman de fantasy orientale qui s’inspire des contes chinois.

Porcelaine

Chine, vers l’an 200. Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son coeur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans. Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son coeur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur. Pendant presque quinze siècles, rivalités de et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre.

Un passage par l’antiquité

Plume délicate et univers bien construit, elle est également à l’origine d’une trilogie de fantasy historique, La voie des Oracles. Estelle Faye a choisi le contexte original et intrigant de la Gaule antique du Ve siècle, entre chrétienté balbutiante et croyances païennes.

La voie des oracles

Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement. Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.

Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.

Une incursion dans la dark fantasy

Plus récemment, Estelle Faye a pris le virage de la littérature adulte ! Avec Les seigneurs de Bohen, l’autrice se lance dans une fantasy plus sombre. Elle nous propose un univers avec des sorcières et des intrigues politiques. Petit plus : la couverture est absolument sublime.

Les seigneurs de Bohen

Je vais vous raconter comment l’Empire est mort. L’Empire de Bohen, le plus puissant jamais connu, qui tirait sa richesse du lirium, ce métal aux reflets d’étoile, que les nomades de ma steppe appellent le sang blanc du monde. Un Empire fort de dix siècles d’existence, qui dans son aveuglement se croyait éternel. J’évoquerai pour vous les héros qui provoquèrent sa chute. Vous ne trouverez parmi eux ni grands seigneurs, ni sages conseillers, ni splendides princesses, ni nobles chevaliers…

Charlotte Bousquet

Charlotte Bousquet - Autrices françaises de fantasy

Dark fantasy bien glauque

Prolifique et éclectique, Charlotte Bousquet fait partie des autrices françaises de fantasy à l’aise dans de nombreux genres et registres. Elle écrit aussi bien de la fiction contemporaine, historique que dans l’imaginaire. Les premiers romans que j’ai lus d’elles était une série de Dark fantasy à l’ambiance de la Renaissance Italienne décadente. Il s’agit de l’Archipel des Numinées.

Arachnae

Des bas-fonds les plus sordides aux éclats de la cour princière, la cité d’Arachnae se livre sans fards, gangrenée par l’horreur et les excès. 

Dans le Labyrinthe où se côtoient la misère et le vice, des cadavres d’enfants torturés sont retrouvés. Théodora, la belle bretteuse libertine, est contrainte de s’allier avec l’austère Capitaine Gracci pour faire cesser ces crimes, alors qu’une guerre souterraine sans merci se joue entre le prince Alessio et les Moires, ses conseillères, et qu’une secte mystérieuse semble étendre son influence sur l’aristocratie décadente. 

Un mélange de fantasy et de post-apo

L’autrice a choisi pour ce roman le cadre d’un Paris dévasté ! Dans Nuit Tatouée, nous retrouvons un univers sombre, mais ciblant les adolescents, ainsi qu’une quête teintée de magie. J’imagine que vous avez, vous aussi, remarqué la beauté de la couverture ?

Nuit Tatouée

Installé dans un ancien théâtre en ruine, le clan du Passage règne sans partage sur le quartier et combat les chimères qui osent s’y aventurer. Cléo, adolescente ombrageuse, voit ses certitudes voler en éclats lors d’un affrontement avec un hybride qui porte sur son poignet un tatouage qui lui est étrangement familier. 

Hantée par de terribles visions, Cléo n’aura de cesse de retrouver son mystérieux adversaire. Au cours de sa quête, elle devra affronter la haine, la trahison mais surtout son propre désir pour le ténébreux Axel, une chimère ailée…

Fantasy orientale envoûtante

Dans un paysage désertique, Charlotte Bousquet bâtit l’un de ses univers sombres qu’elle affectionne tant. Shâhra nous invite à suivre le destin de trois femmes fortes dont les existences mouvementées forment une histoire captivante.

Shahra

Djiane, héritière d’un art mortel et secret, est donnée contre son gré à un seigneur tyrannique. Arkhane, apprentie chamane, est privée en une nuit de son identité et de ses dons. Abandonnée dans un reg aride, elle ne doit sa survie qu’à la protection d’un étrange vautour. Seule rescapée de l’attaque d’une gigantesque créature des sables, Tiyyi, une jeune esclave tente d’échapper à la fournaise de Tessûa. Recueillie par des nomades, elle découvre peu à peu ses pouvoirs.
Et dans l’ombre, un immortel en quête d’humanité, un djinn prisonnier d’un corps vieillissant, prêt à tout pour devenir un dieu…

Manon Fargetton

Manon Fargetton - Autrices françaises de fantasy

Autre-monde et guerre pour un trône

Manon Fargetton écrit aussi bien pour les adultes que pour les plus jeunes. L’héritage des rois passeurs a eu un succès retentissant. Commençant sur des bases classiques, il s’affranchit des codes pour ensuite devenir une oeuvre prenante et addictive.

L'héritage des rois passeurs

Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité.
Enora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.

Destins de femmes et de magie

Spin-off du précédent roman, Les illusions de Sav-Loar prend le parti de développer certains aspects des héritages des rois passeurs. Il suit en effet le fascinant personnage de Bleue, magicienne dont le don lui interdit de vivre normalement. Grand bien lui fasse, car le roman est une réussite !

Les illusions de Sav-Loar

Dans le royaume d’Ombre, les femmes qui possèdent le don sont persécutées par le Clos, ordre religieux patriarcal qui voit en elles une menace. C’est dans la cité devenue légendaire de Sav-Loar, protégée par une série de sorts et d’illusions au cœur de la forêt des Songes, que se réfugient ces femmes depuis des décennies.

Lorsqu’à l’adolescence, Bleue découvre ses puissants pouvoirs, elle s’allie à un groupe d’esclaves pourchassés par des hommes du Clos pour rejoindre la ville des magiciennes bannies. Au cours de ce périple dangereux, elle croisera Fèl, une beauté manipulatrice et éprise de liberté, et Til’Enarion, un redoutable membre du Clos qui traque les jeunes magiciennes pour les éliminer… Les prémices d’une guerre impitoyable se profilent entre les magiciennes et le Clos. De quel côté se rangeront Bleue, Fèl, Til’Enarion et leurs compagnons dans ce conflit ? Un mythe pourra-t-il renverser l’ordre établi ?

Aurélie Wellenstein

Aurélie Wellenstein - Autrices françaises de fantasy

Course-poursuite en milieu inhospitalier

Parmi les autrices françaises de fantasy, Aurélie Wellenstein a la spécifité d’aimer créer des ambiances qui favorisent l’anxiété et l’étrangeté ! Les Loups Chantants est un roman pour adolescents qui crée une atmosphère glaciale spécifique. L’autrice est capable d’incorporer des éléments très originaux dans le récit comme la malédiction de Kira.

Les loups chantants

Yuri appartient à un clan d’éleveurs de rennes. Il vit dans un village entouré par un perpétuel blizzard. Il y a un an, son amour, Asya, a disparu dans la tempête, attirée par les hurlements hypnotiques des loups chantants. Bien que tout le monde la croie morte, le garçon espère qu’elle soit toujours en vie, quelque part, de l’autre côté du blizzard. 
Un jour, la sœur de Yuri, Kira, contracte un mal étrange ; son corps se couvre de glace. Pour le chaman du clan, la jeune fille est maudite par le dieu de l’hiver ; elle est bannie, et condamnée à s’enfoncer seule dans le blizzard. Mais une amie, Anastasia, rejette farouchement ce verdict surnaturel. Selon elle, il s’agit d’une maladie soignable à la capitale, par la chirurgie. 

Déterminés à tout tenter pour sauver Kira, Yuri et Anastasia prennent leurs traîneaux à chiens pour emmener la jeune malade à la capitale. Mais aussitôt partis à travers le blizzard, les loups les prennent en chasse. 

Métamorphoses au pays des berserkers

Aurélie Wellenstein est surtout connue pour ses histoires sombres et son écriture crue et viscérale. Le roman qui l’a fait connaître est totalement dans cette veine : Le roi des Fauves. Dans ce roman troublant, l’autrice construit un univers inhabituel, obscur et fascinant.

Le roi des fauves

Pour survivre à la famine qui sévit, Ivar, Kaya et Oswald n’ont pas d’autre choix que de braconner. Mais le Jarl, le maître des terres, les surprend. Dans l’échauffourée qui s’ensuit, il tombe de la falaise et perd ses deux jambes. Ivre de vengeance, il lance ses Walkyries à leur poursuite. Arrêtés, jugés, les trois pauvres hères ne doivent leur survie qu’à la cruauté du Jarl : il les condamne à se transformer en monstres, à devenir trois de ses fidèles berzerkirs. 
Il leur reste sept jours d’humanité. Sept jours pour trouver le roi des fauves, le seul à pouvoir les arracher à leur funeste destin. 

Un récit initiatique violent

Aurélie Wellenstein continue avec ses récits oniriques qui frôlent le cauchemardesque. Le Dieu Oiseau propose une histoire de vengeance et de sang, avec comme base des traditions étranges qui impliquent de joyeuses choses comme l’anthropophagie.

Le dieu oiseau

Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du ” banquet ” : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires. 

Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Enfin, la nouvelle compétition est sur le point de commencer. L’occasion pour Faolan de prendre sa revanche. Sa vengeance aura-t-elle le goût du sang ?

Et vous, quelles sont les autrices françaises de fantasy qui mériteraient d’être aussi mises en avant ? N’hésitez pas à partager en commentaire. Passez aussi lire l’article sur les autrices de science-fiction, histoire de faire grandir votre PAL de littératures de l’Imaginaire !

Catégories : Littérature

10 commentaires

Magali · 28 mai 2019 à 16 h 05 min

Merci pour cette sélection, j’avais déjà entendu parler de ces autrices mais pas de tous leurs romans! Ce sont L’Archipel des Numinées et Les Loups chantants qui me tentent le plus, pour autant que ce dernier ne soit pas trop jeunesse.

    La Geekosophe · 28 mai 2019 à 21 h 06 min

    Ce sont des visages connus pour les fans de SFFF ! Connaissant l’écriture d’Aurélie Wellenstein et son goût pour les univers cruels et sombres, je ne pense pas que ce soit trop jeunesse 😉

L'ourse bibliophile · 28 mai 2019 à 20 h 42 min

Je n’ai lu qu’Aurelie Wellenstein avec Mers mortes, mais j’ai envie de découvrir tous les romans dont tu parles ! Décidément, je ne suis pas sortie de l’auberge !

    La Geekosophe · 28 mai 2019 à 21 h 18 min

    Héhéhé, mon ambition est de faire gonfler les PAL 😀

Babitty Lapina · 29 mai 2019 à 8 h 22 min

J’adore Manon Fargetton et Aurélie Wellenstein ! Je ne connais pas encore les deux autres autrices, mais il est important de noter le encore. Je suis bien décidée à les lire ! J’avais lu justement il y a peu un article dans le point pop comme quoi la fantasy française n’était pas super connue (et l’auteur de l’article sous entendait que la fantasy française était globalement mauvaise). Je trouve que ton article est une parfaite preuve de son erreur !

A ta liste je rajouterai l’ensemble des autrices de la collection Bad Wolf chez Actu SF avec un coup de cœur particulier pour Audrey Alwett.

    La Geekosophe · 29 mai 2019 à 23 h 41 min

    Ah oui, ce fameux article un poil condescendant et pas très respectueux des auteurs français ! Ce n’est pas comme si l’ensemble de la production à succès était d’une grande qualité (suivez mon regard…)

    Audrey Alwett, je vais bientôt la découvrir avec les poisons de Katharz ! J’ai trop hâte de le lire 😀

      Babitty Lapina · 30 mai 2019 à 8 h 34 min

      Si tu aimes lire les BD, je te conseille ses BD Ogre et Princesse Sarah ♥

Les Livres de Noémie · 30 mai 2019 à 10 h 42 min

J’ai déjà pu découvrir Monon Fargetton (en fantastique et en contemporain) et Estelle Faye et j’aime les deux plumes et les deux univers. Pour Aurelie Wellenstein et Charlotte Bousquet, j’ai hâte de les découvrir (en plus la plupart de leur parution sont en poche). Je rajouterais bien dans cette selection de femme du fantasy je rajouterais bien Lucie Pierrat-Pajot avec Les mystères de Larispem. J’attends avec impatience sa prochaine parution en espérant qu’elle confirme son talent de raconteuse d’histoire :p

    La Geekosophe · 30 mai 2019 à 21 h 41 min

    Je n’ai pas lu Les mystères de Larispem mais j’en entends beaucoup de bien ! Mais il y a tant d’autrices francophones à découvrir en fantasy (Christelle Dabos pour la Belgique, Sylvie Denis en France 😉 )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :