Merci aux éditions ActuSF pour leur envoi ! Dans l’ombre de Paris de Morgan of Glencoe m’intéressait beaucoup grâce à son résumé intrigant et son côté Japon (j’aime beaucoup le Japon). Pourtant, je lis assez peu de littérature jeune adulte ! Qu’en-ai-je pensé ?

Synopsis de “Dans l’ombre de Paris”

Depuis des siècles, les humains traitent les fées, dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux.
Lorsque la princesse Yuri reçoit une lettre de son père lui enjoignant de quitter le Japon pour le rejoindre, elle s’empresse d’obéir. Mais à son arrivée, elle découvre avec stupeur qu’elle a été promise à l’héritier du trône de France ! Dès lors, sa vie semble toute tracée… jusqu’à ce qu’une femme lui propose un choix : rester et devenir ce que la société attend d’elle ou partir avec cette seule promesse : « on vous trouvera, et on vous aidera. »
Et si ce « on » était la dernière personne que Yuri pouvait imaginer ?

Un roman jeune adulte réussi

Une écriture qui crée un univers unique

Je salue dans un premier temps la plume de Morgan Of Glencoe, qui parvient à avoir un style personnel alors qu’il d’un premier roman. Elle a une plume poétique et musicale qui permet de créer un univers envoûtant. Elle s’associe très bien avec les mythes et légendes celtiques, ce qui rend ce roman d’une grande douceur.

Son écriture permet de se plonger dans un univers bien plus complexe qu’il n’y paraît et original de surcroît. Le roman emprunte de nombreux éléments issus de différentes sources de l’imaginaire : uchronie, urban fantasy, dystopie, légendes… Mais le monde construit parvient à être cohérent la plupart du temps et c’est un plaisir d’en explorer les tournants et les aboutissants.

Un monde bien construit et original

Dans un premier temps, l’autrice a choisi un contexte uchronique. En 1995, la monarchie française est toujours présente et fait partie d’un triumvirat de puissances avec l’Empire Ottoman et l’Empire japonais. Il y a également des créatures magiques qui coexistent avec les humains, mais elles sont considérées comme des animaux dangereux et considérés comme des inférieures. Cet écart permet de créer la réflexion autour du racisme et du rejet.

J’ai juste trouvé l’écart technologique entre les classes supérieures et inférieures très important. Les nobles utilisent des dispositifs de réalité virtuelle très poussés pendant que les classes inférieurs semblent vivre dans un XVIIIe siècle qui dure. Mais j’associe cela à un écart de richesses tellement grand que les couches inférieures de la société n’ont pas accès aux avancées technologiques.

Une belle diversité

La galerie de personnages est vaste. Yuri, notre protagoniste, est agréable à suivre et dépasse les clichés. Fille de la haute noblesse japonaise, elle a été contrainte à une éducation stricte qui la condamne à l’extrême discrétion. Mais elle se révélera bien moins soumise qu’elle laisse croire au reste du monde lorsqu’elle échappera à son milieu d’origine. Yuri est un personnage plus rebelle et autonome que l’on imagine, même si son passage de Dame de la Cour à simple mortelle ne se fait sans amusants heurts.

Le reste des personnages offrent une belle diversité, avec notamment les fées. Il est intéressant de voir comment la société les rejette en usant d’arguments faussement scientifiques. Mais des personnages comme Bran la Selkie ou Ren le Spectral médecin viennent contredire les croyances des humains avec panaches. La société construite par les laisser-pour-comptes représente un idéal égalitaire et solidaire qui offre un contrepoids puissant avec le régime totalitaire imposé par la royauté.

La fin est particulièrement bien menée et confirme que c’est un très bon roman. Là où beaucoup de romans jeune adulte n’osent pas proposer de fin amère, sans trop spoiler, Morgan of Glencoe saute allègrement le pas.

Dans l’ombre de Paris est une excellente lecture

Une très bonne lecture Young Adult ! Dans l’ombre de Paris propose une histoire unique à la patte marquée. L’autrice nous plonge dans un univers d’une grande originalité mais cohérent. Si vous cherchez un cadeau pour un ado de plus de 15 ans qui aime l’imaginaire, c’est une bonne pioche : aventure, combats, magie, romantisme, imagination… Tous les ingrédients sont là pour une histoire entraînante !

Note : 16/20

Vous pouvez acheter le roman par ici. Toutes les chroniques sont par là.

Catégories : Chroniques

5 commentaires

Une Rousse studieuse · 28 novembre 2019 à 12 h 54 min

C’est un roman que j’ai dans ma liste de livres à acheter depuis longtemps, il faudra que je m’y mette, ça me donne encore plus envie !

    La Geekosophe · 30 novembre 2019 à 8 h 54 min

    J’ai été agréablement surprise, habituellement je trouve que les lectures étiquetées “jeune adulte” manque un peu de profondeur mais l’autrice a réussi à créer une oeuvre qui se distingue 🙂

Babitty Lapina · 28 novembre 2019 à 20 h 01 min

Ce roman me tente énormément ! Je vais me lancer dedans à l’occasion du Cold Winter Challenge ;D

    La Geekosophe · 30 novembre 2019 à 17 h 29 min

    Yeees ! Je pense que tu vas bien l’aimer 😉

Elhyandra · 8 décembre 2019 à 11 h 12 min

Je suis curieuse voir ce que pourrait donner la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :