C’est le bon moment pour découvrir 3 nouvelles séries à dévorer ! Une ado se découvre des pouvoirs, un clan familial se bat pour la part du lion et son destin se joue lors d’un jeu.

I am not okay with this

L’une des dernières créations de Netflix est une ode à l’adolescence décalée et convaincante.

Les tribulations d’une adolescente qui doit faire face à ses relations avec ses camarades de lycée. Elle doit composer aussi avec sa famille quelque peu étrange et appréhender la découverte de sa sexualité. Parallèlement, elle va découvrir les pouvoirs résidant au plus profond d’elle.

Sydney vit dans une petite ville avec sa mère débordée, son petit frère surdoué et avec le souvenir de son père qui s’est suicidé l’année précédente. J’ai beaucoup apprécié l’interprétation de l’actrice de Syd, qui m’a rappelé Ellen Page dans Juno, avec son caractère cynique et pas forcément facile d’abord. On sent que l’univers est d’un comics, les couleurs sont édulcorées, le rythme est saccadé, ce qui rend l’ensemble agréable à suivre. J’ai aussi trouvé que la façon d’aborder les problèmes de l’adolescence (problèmes familiaux, solitude, découverte de sa sexualité et son homosexualité…) était très juste. Même si la série reste un produit packagé pour une audience habituée à des créations comme “The end of the Fucking World” ou “Stranger Things”, elle reste assez bien mené pour que la qualité soit au rendez-vous.

Succession

Guerre familiale et empire à la dérive pour cette série qui frôle la perfection.

La riche et puissante famille Roy, composée du patriarche Logan et de ses quatres enfants, contrôle l’un des plus gros conglomérats de médias du monde. Alors que leur père vieillissant se retire peu à peu de la compagnie, Connor, Kendall, Roman et Siobhan contemplent le futur de l’entreprise sans lui.

La série est passionnante ! Pourtant, l’idée de départ est vieille comme le monde : un riche patriarche arrive au bout, qui va hérité parmi ses enfants de son empire ? Mais Succession installe une telle tension qu’il est difficile de s’en détacher. Les personnages sont extrêmement bien écrits et interprétés, les rebondissement sont très bien pensés. La série est sans temps mort, parfois très trash, mais avec des rebondissements très bien pensés. C’est la preuve qu’une recette classique et déjà vue peut, avec les bons ingrédients, donner quelque chose d’exceptionnel.

Death Parade

Un animé prenant au thème osé.

L’histoire débute avec l’arrivée de deux personnages, Takashi et Machiko, dans un bar étrange. Ils ne se souviennent même pas comment ils sont arrivés ici, et le maître des lieux, Decim, ne répond quasiment pas à leurs questions, leur imposant de jouer à un jeu. N’ayant pas d’autre choix, les voici entraînés dans une suite d’événements inattendus qui devraient révéler leur vraie nature que Decim jugera en conséquence. “Bienvenue au Quindecim”.

Death Parade a un concept unique et original qui lui donne beaucoup de son sel. Toujours en huis clos, quelques personnages reviennent sur leur vie, leurs frustrations dans un jeu choisi au hasard. L’idée donne naissance à des moments parfois de grande tension et met beaucoup en question les notions de bien et de mal mais aussi de déterminisme. L’animation est vraiment très bonne, les personnages ont un charadesign qui est assez classique mais qui marque bien leur personnalité. Enfin, l’opening est l’un des meilleurs du genre (bien que très trompeur). Je n’ai pas cependant été aussi happée que par d’autres animés du genre comme “La fille des enfers”.

Et vous, quels sont vos séries du moment ?

Catégories : Samedi séries

2 commentaires

Light And Smell · 21 mars 2020 à 17 h 06 min

Je note Death Parade, merci pour la découverte 🙂

    La Geekosophe · 22 mars 2020 à 13 h 27 min

    Héhé, toujours un plaisir 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :