3 séries débiles mais hilarantes

Séries comiques débiles

Je pose une alerte. Ces séries peu connues sont à réserver à des gens qui aiment l’humour douteux, potache et parfois approximatif. Vous-là ! sous votre couette ! Achetez des marshmallows, installez-vous confortablement car nous partons pour un voyage dont personne ne peut revenir indemne. Découvrez une petite sélection de séries débiles pour illuminer votre existence !

 

Le cœur a ses raisons, Amour, gloire et beauté au pays des caribous

 

Parmi les séries débiles, je vous ai trouvé une reine. Le cœur a ses raisons est ainsi une série dont la stupidité atteint des sommets. Parodie des soap opéras américains, les auteurs en exagèrent les défauts au point de tomber dans l’absurde : A la mort de son père, Brett Montgomery se retrouve à la tête de l’entreprise familiale de cosmétiques. Mais c’est sans compter sur le retour de Brad, son jumeau maléfique, qui voit là l’occasion idéale de revenir à St Andrews… Le tout sur fond d’accent québecois.

 

Afficher l'image d'origine

 

Kitsch, Surjouée, Le cœur a ses raisons a un humour méta qui varie entre premier degré plus ou moins réussi et absurdité totale. Tout est stupide, Les personnages sont clichés au possible, les situations exagérées, il y a un nombre de jumeaux hors normes, les personnages ressuscitent ou meurent de manière aussi aléatoire et jouissive. Complots, meurtres, tous les tropes de ce genre de série passent à la casserole. Personnellement, Le cœur a ses raisons est ma série anti-déprime. A regarder quand on ne veut pas se prendre la tête.

 

Et là vous vous dites : Mais qu’essaye donc encore de nous vendre ce petit hippocampe virtuel ? Ce n’est absolument pas alléchant ! Mais moi du coup, je vous fais une petite liste de répliques, comme ça, parce que c’est vous :

 

« Je dois maintenant danser, danser, danser ! Et ce, même si mon blue jeans moulant endommage mon appareil reproducteur ! »

« Bien que cet enfant soit noir, il ressemble à Brad, son père qui est blanc et stérile ! »

« Telles les cuisses d’une vieille religieuse amère, cette porte est impénétrable ! »

« Ma beauté est un cadeau que j’offre au monde bénévolement. »

 

Et pour votre plaisir, les épisodes sont disponibles en intégralité sur Youtube.

 

The IT Crowd, Have you tried turning it off and on again?

 

Afficher l'image d'origine
Regardez-moi ces têtes de vainqueurs

 

Après le Canada, nous partons avec joie rejoindre les britanniques, des gens dont les séries débiles sont hautement recommandables. The IT crowd est ainsi une série pour geeks bien sympathique. Elle parodie en effet le monde de l’entreprise à bon gros coups d’humour absurde et de personnages pour le moins originaux : Jen est recrutée dans une grande tour après un entretien aussi expéditif que surréaliste. Précisons que bien entendu elle est parvenue à avoir un poste en mentant pendant son entretien et qu’elle n’a donc aucune compétence en informatique.

 

Afficher l'image d'origine

 

Elle se retrouve dès lors à bosser au sous-sol avec deux informaticiens marginaux, Roy et Moss, caricatures des geeks. Leur intelligence sociale est déficitaire, voire gravement atteinte pour le pauvre Moss. Ce dernier vit encore chez sa mère et atteint des niveaux d’awkardness qui franchement me rassurent sur mon cas. L’ensemble de la boîte les méprisent.

 

Si vous regardez en V.O, ce que vous ferez car vous êtes de bons pioupious, Vous aurez du mal à comprendre Roy. Chris O’Dowd, l’acteur, a un accent irlandais assez prononcé (j’ai pleuré en regardant miss Peregrine parce qu’il se retrouve avec un accent américain tout terne :'( ). Mais au-delà de cela, Roy est surtout un fainéant qui en fait le moins possible et le cliché du geek dans toute sa splendeur. Nos deux joyeux lurons vont très vite se retrouver en conflit avec Jen, qui si elle est incompétente a le mérite d’avoir une maîtrise du jeu social poussé. Menteuse, manipulatrice, elle s’attire constamment des montagnes d’ennuis pour essayer de gravir les échelons. Enfin le trio lui-même est remarquablement allumé lorsqu’il s’agit de s’enfoncer dans des situations aussi stupides qu’inextricables.

 

Un petit florilège de répliques pour ne pas faire de jaloux :

Roy: Really? You do the whole Lonely Hearts thing?
Moss: I’m a 32 year old IT-man who works in a basement. Yes, I do the whole Lonely Hearts thing!
Roy:  Hello, IT, have you tried turning it off and on again?…have you tried sticking it up your arse? [hangs up]   Ohh…yeah, yeah. I just realized that was my mother.
Derek Pippen:  You do know we’re burying a great man today!
Roy: Did someone else die?

 

Galavant, parce que les contes de fée, c’est trop chiant

 

Afficher l'image d'origine
L’intelligence

 

Galavant est une bonne candidate en matière de séries débiles. C’est une série musicale britannique qui prend place dans un Moyen-âge imaginaire. Galavant est un noble chevalier, le plus cliché que la pop culture ait porté. Beau, charismatique, célèbre, homme d’arme réputé, il est amoureux d’une jeune paysanne, Madalena. Ils vivent un amour tout ce qu’il y a de plus niais jusqu’au jour où Richard, un puissant roi d’un pays voisin, s’entiche de la potiche. Il enlève donc la jeune femme pour l’épouser de force. Galavant poursuit sa bien-aimée et le jour de mariage, interrompt la cérémonie avec panache mais la réaction de la mariée n’est pas tout à fait ce que l’on attendait. En vrai, Madalena préfère rester avec le mec riche. Dès lors Galavant se terre dans sa baraque, alcoolique notoire, jusqu’à ce qu’une quête épique vienne sonner à sa porte.

 

Ce charmant résumé, c’est juste à peine la moitié du premier épisode. La spécificité de la série est qu’elle est musicale. les numéros chantés ont été écris par des écrivains et compositeurs de Disney. Les mélodies pastichent donc les chansons bien connues de nos dessins animés préférés mais avec des paroles disons un peu plus… Matures. Blagues métas, quatrièmes murs brisés, Galavant est une série qui ne se prend pas au sérieux et qui n’hésite pas à se moquer d’elle-même. L’exemple le plus intéressant est sans doute la chanson d’annonce de la saison 2, petit bijou d’humour rythmique dans sa catégorie.

 

Je préviens cependant, Galavant est très inégale du point de vue de la qualité. Disons qu’il n’y a pas vraiment d’avis partagés à son égard. Soit vous l’adorerez, soit vous détesterez. Mais une fois de plus, elle demeure un bon choix si vous aimez les situations loufoques en costumes, que vous détestez les contes de fée et que l’humour stupide ne vous rebute pas.

 

Et voilà ! J’espère que cette merveilleuse sélection vous aura plus ! je vous retrouve bientôt pour de nouveaux articles.

1 commentaire sur “3 séries débiles mais hilarantes

  1. Super article ! Tu m’as donné envie de découvrir Galavant et Le coeur a ses raisons. Je connais the It Crowd, et je les re-re-re-re..regarde assez régulièrement tellement ces épisodes sont magiques. Rien que de repenser à l’épisode du théatre, de Roy coincé dans les toilettes handicapées, j’ai envie de pleurer de rire. Dans le genre absurde, et gênante, et anglaise, je peux te conseiller aussi “How not to live your life”, même si ça a un coté plus sitcom, une bande d’amis/famille, ça m’a quand même fait beaucoup rire !
    Bref, à très vite 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *