The Cell – La dernière websérie du Studio 4

The cell avis webséries

Le Studio 4 ! Mais si, le Studio 4 ! Cette chaîne Youtube qui propose toujours de belles webséries créatives. Martin, Sexe Faible, par exemple. Une très bonne websérie sur les inégalités homme/femme qui raisonne toujours plus dans l’actualité #balancetonporc. Eh bien depuis deux semaines, trois épisodes de The Cell sont en ligne et je les ai vus ! Le quatrième sort demain *.*

Un scénario en dehors des clous

The Cell a attiré mon intérêt avant même la mise en ligne de son premier épisode et vous allez vite le savoir pourquoi. Le synopsis est pour le moins intrigant : Gaspard, banal agent d’assurance, passe par la case prison suite à des accusations de détournement de fond. Il se retrouve dans une cellule un peu particulière qui semble voyager dans le temps et l’espace (Doctor Whoooooo).

Comme souvent, les webséries sont finalement le seul médium qui tente de faire un peu dans la science-fiction et l’imaginaire. Ce qui promet un peu d’originalité. Les deux épisodes gardent pas mal de suspens, laissent beaucoup de mystères et donnent dont très envie de voir la suite.

Mon avis en quelques points :

  • La websérie fourmille de bonnes idées. Le format court permet d’offrir un rythme percutant, voire un peu rapide, qui fait que l’on ne s’ennuie jamais. la qualité du montage est très bonne, beaucoup de créativité au niveau des choix narratifs, notamment une chronologie originale qui joue avec nos repères. Si cela nous octroie une bonne part d’originalité, elle rend parfois le récit un peu confus. Il s’agit d’un effet voulu sur le specteateur, qui est donc appelé à s’atténuer avec le temps. Mais très bon point : le travail est de qualité sur de nombreux points.
  • L’humour est très présent et donne une touche de second degré dynamique bienvenu. Certaines blagues font vraiment mouche, tandis que d’autres sont au contraire assez lourdes, notamment le gardien de prison libidineux, stéréotypé et répétitif au possible (mais le trope se calme au troisième épisode.)
  • Les références de à la pop-culture sont nombreuses et très bien trouvées. La Geekosophe est donc ravie de trouver des personnes aussi timbrées qu’elle, on se sent moins seul sur terre. La passion du créateur se ressent très clairement dans chaque épisode et c’est clairement un plaisir à regarder.

 

En bref, The Cell est uné création décapante qui respire la passion et l’originalité. Avec de belles références, une histoire qui révèle son lot de surprises, elle n’aura le défaut que de manquer de subtilité en termes d’humour. Si vous une petite série en dehors des clous, je vous invite à y jeter un oeil !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *