J’avais vraiment beaucoup apprécié les jeux mass effect. En revanche, je n’avais jamais lu aucun roman tiré d’un univers vidéo-ludique hormis ceux du sorceleur, mais dans ce cas ce sont les livres qui ont inspiré les jeux vidéo. Révélation est donc différent, car il raconte un pré-quel du premier mass effect. Qu’en ai-je pensé ?

J’ai lu ce livre pour le challenge des Summer Wars, le défi de l’été pour promouvoir sur tous les supports !

Synopsis de Mass Effect Révélation

Les sociétés les plus avancées de la galaxie dépendent toutes de la technologie des Prothéens, une espèce antique disparue il y a cinq mille ans. Après la découverte d’équipement prothéen sur Mars en 2148, l’humanité, la plus jeune des espèces interstellaires, se lance à travers l’univers et lutte pour se faire une place au sein de la communauté galactique.

 

De la bonne SF, nerveuse et entraînante

Je connaissais la réputation de Drew Karpyshyn, l’écriture efficace des mass effect m’avaient mis en confiance et j’étais motivée à étendre ma connaissance de l’univers très fouillé de cette série de jeux vidéo. le livre parvient dans un premier temps à éviter d’être superflu : il raconte une véritable histoire dont il est fait quelques références dans les jeux, apportant des informations bienvenues, mais n’est pas non plus indispensable à la compréhension des scénarios des jeux. Un premier très bon point.

Nous suivons un jeune capitaine Anderson, mentor du héros dans les jeux, qui se lance dans une mission ardue pour l’alliance. L’auteur met en place son univers avec une grande habileté. Ceux qui ne connaissent pas les jeux ne seront pas perdus. Ceux qui ont joué aux ne seront pas lassés par les répétitions du lore : elles sont faites de manière assez efficace pour être complète sans trop en faire. On saisit rapidement les rôles et les enjeux du consortium ainsi que les motivations des différentes parties en présence.

Ainsi, l’auteur exploite à merveille son univers pour sortir une histoire haletante, dynamique et intrigante. L’écriture, sans fioritures, fait un bon travail. La plume est efficace et accrocheuse, ce qui permet de suivre les actions sans se perdre. Au contraire, les séquences de combat sont assez claires. 
Pour les connaisseurs, c’est un plaisir de retrouver quelques visages connus de la série de Jeux video. David Anderson bien sûr, mais aussi Saren ou Kahlee Sanders. Révélation offre justement des informations intéressantes qui présentent les personnages sous un nouveau jour. 

 

Une lecture attrayante sans atteindre les sommets

En somme, un livre qui remplit ses objectifs. Sans forcément être le livre de SF du siècle, Révélation offre une histoire haletante et est un très bon complément au matériel original. Karpyshyn s’affirme comme un conteur efficace avec une grande maîtrise de son univers et des personnages qui le peuples, le tout pour nous offrir un récit cohérent et dynamique. 

Note : 16/20

Pour acheter le livre c’est par ici. Pour toutes les chroniques c’est par là.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :