Trois nouvelles séries, ce samedi ! Et pas des moindres. On attaque avec de la survie en milieu hostile d’une équipe de foot féminine. Ensuite, on suit un groupe de jeunes comédiens qui tentent de connaître la gloire. Enfin, un dessin animé passe la période difficile de la puberté au crible.

Yellowjackets

Que se passe-t-il quand une équipe féminine de football se perd en pleine forêt ?

A la suite d’un accident d’avion, les membres d’une équipe de soccer féminine se retrouvent être les seules survivantes du crash. Les lycéennes vont devoir lutter pour leur survie face à des clans cannibales.

Eh bien rien de folichon. Cannibalisme ? Violence ? Les survivantes sont peu loquaces sur leur période en pays sauvage, laissant libre cours aux commérages. Mais on découvre rapidement qu’il s’est sûrement passé des événements traumatiques très graves, puisqu’un inconnu tente de les faire chanter. La série nous fait suivre deux temporalités. Le présent, où les joueuses mènent chacune leur vie en tentant d’oublier leur passé. Le passé, dans les semaines suivant le crash, alors qu’elles s’organisent pour survivre en terrain hostile. L’ambiance est particulièrement glaçante, notamment les passages en forêt. On dévie vers du fantastique, avec des moments angoissant, horrifiques, ou du gore. Les personnages ne sont pas tous attachants mais on les suit avec intérêt. Si le scénario est bien mené, on n’échappe pas à quelques clichés. La fin de la saison 1 donne très envie de voir la suite.

Disponible sur Canal +.

Drôle

Rafraîchissante et ambitieuse, Drôle est une comédie à voir.

Des jeunes comédiens essayent de se faire une place dans le milieu du stand-up parisien. Après s’être consacrée à sa vie de famille, Aïssatou revient sur la scène du « Drôle Comedy Club » pour confronter ses derniers sketchs devant le public. Elle est épaulée par Nezir, lequel peine à joindre les deux bouts. Ex-star du stand-up, Bling, quant à lui, traverse une mauvaise passe. Confrontés à une concurrence redoutable, doivent-ils jeter l’éponge ou persévérer ?

La série séduit avant tout grâce à un casting qui respire le dynamisme. Nous suivons quatre comédiens qui tentent de percer dans le stand up, discipline aussi difficile que concurrentielle. Tous les quatre sont attachants à leur manière, même Bling qui a du mal à sortir d’un style d’humour qui n’est plus à la mode (du tout). La série est bien écrite, notamment les dialogues. Certaines vagues sont très drôles. Le scénario est plein de rebondissements, souvent amenés, qui n’hésitent pas à plonger les personnages dans la tourmente. La série égratigne au passage le secteur du divertissement. En bref, une série légère, qui construit des portraits de personnages attachants et des situations qui dépeignent bien la jeunesse.

Disponible sur Netflix.

Big Mouth

J’ai mis beaucoup de temps à regarder Big Mouth.

Les aventures d’adolescents à l’heure de la puberté.

Je m’attendais à une série vulgaire et pas très fine. J’avoue qu’au niveau vulgarité, c’est bien présent ! Mais le dessin animé aborde aussi avec sensibilité les troubles de l’adolescence : les changements du corps, les relations familiales, la peur des autres… La grande originalité est de représenter les émotions sous la forme de monstres qui conseillent et guident les humains. Le dessin animé est très créatif et déborde de moments hilarants, gênants, dégoûtants… On sent que les auteurs se sont fait plaisir et ont donné naissance à pal de leurs délires. Ce n’est pas pour autant que la sensibilité est mise de côté. Au contraire, elle aborde de nombreuses problématiques de l’adolescence : la séparation des parents, les premières amours, les complexes ou les crises de colère. Au fil du temps, on s’attache vraiment à ce petit groupe de personnages à la marge que l’on suit et qui nous rappellent bien des souvenirs.

Disponible sur Netflix.

Quelle est votre série du moment ?

Catégories : Samedi séries

1 commentaire

Shaya · 1 mai 2022 à 18 h 59 min

J’ai commencé Drôle mais pas accroché ! Je ne connais pas la première mais pourquoi pas 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :