C’est déjà la fin du mois et l’heure du bilan des lectures ! Huit livres pour ce mois-ci, j’ai ralenti un peu mon rythme par rapport à janvier, notamment car j’ai repris l’habitude de lire deux romans en parallèle. Il y a notamment beaucoup de lectures jeunesse, il semblerait que je sois dans une période ! J’ai même relu un manga que je ne me souvenais plus d’avoir !

Opération Pantalon de Cat Clarke

Opération pantalon

Type : Littérature jeunesse, contemporain

Éditeur : R jeunesse

L’uniforme, oui ! La jupe, non ! Liberté, égalité, pantalon !
Liv (ne l’appelez pas Olivia, il déteste ça) sait depuis toujours qu’il est un garçon et non une fille, mais le règlement très strict de son collège en matière d’uniforme lui interdit de porter un pantalon. Il lui faudra donc porter des jupes. Commence alors l’Opération Pantalon. La seule manière pour Liv d’obtenir ce qu’il veut, c’est de mener la bataille lui-même. Et il ne compte pas seulement changer les règles : il veut changer sa vie, un combat loin d’être gagné d’avance !

La transidentité et l’homoparentalité sont des sujets de société très contemporains dans nos sociétés. Ils pourraient sembler trop complexes à traiter dans la littérature jeunesse, mais Cat Clarke s’en tire parfaitement. Bienveillante et pédagogue, elle ne tombe jamais dans le cliché et écrit avec tendresse des personnages attachants. Un très bon livre pour les parents qui souhaitent faire découvrir aux enfants les familles alternatives.

Lire la chronique complète par ici

 

La part de l’autre d’Eric-Emmanuel Schmitt

La part de l'autre

Type : Uchronie

Éditeur : Le livre de poche

5 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé. Que se serait-il passé si l’Ecole des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute-là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde…

Sur un postulat séduisant, l’auteur construit un récit très psychologique. Comment un simple événement peut-il modifier la vie d’un homme à ce point ? On suit en parallèle les deux versions du même homme : Hitler, le dictateur, et Adolf H., L’artiste. L’écriture de Schmitt est toujours très à propos, poétique quand il le faut, crue quand c’est nécessaire. Car il en faut, de la précision, pour traiter d’un sujet aussi prompt à causer la polémique. L’écrivain s’en sort grâce à un message universel. Le doute est le dernier rempart que l’homme possède pour réfréner le monstre qui sommeille en chacun de nous. L’affreuse banalité du mal.

Lire la chronique complète par ici

 

La marche du prophète de Gabriel Katz

La marche du prophète - tome 1

Type : Fantasy

Éditeur : Scrinéo

Un gladiateur se retire invaincu après vingt ans d’arènes pour s’installer avec sa petite famille dans la plus grande cité du monde. Kyrenia, la ville mère, la cité du savoir… Mais il va croiser la route d’un culte itinérant, une colonne composée de milliers de fidèles qui serpente sur les routes, et cette rencontre va bouleverser ses plans de paisible retraite. Prônant l’égalité des chances devant le destin, ce culte au dieu unique dérange celui de la Grande déesse, qui règne depuis des siècles sur les Terres communes. Sous son vernis de civilisation, Kyrenia va dévoiler ses zones d’ombre…

Ce premier tome est une très bonne lecture fantasy. L’auteur maîtrise un style efficace et parvient à construire des personnages attachants qui échappent à leurs archétypes grâce à des retournements de situation bien pensés. Les intrigues politiques sont assez fines et la fin du roman donne vraiment envie de voir la suite. Gare cependant à un niveau de langage mal maîtrisé dans certains dialogues et à un monde qui mériterait d’être approfondi.

Lire la chronique complète par ici

 

Hideout de Masasumi Kakizaki

hideout

Type : Manga, horreur

Éditeur : ki-oon

Les ténèbres d’une forêt plongée dans la nuit. Sous une pluie battante, un homme déterminé traque une victime terrifiée. La décision de Seiichi Kirishima est prise : ce soir, il va tuer sa femme.

Hideout est un one-shot, un manga en un seul tome qui est un très bel objet. Les illustrations sont de très bonne qualité et parviennent à créer une atmosphère anxiogène avec un travail approfondi sur les clair-obscurs et les textures. L’histoire est également bien maîtrisée avec un crescendo vers l’horreur et la folie, entrecoupé de flashbacks qui permettent d’approfondir la psychologie des personnages.

 

L’école du bien et du mal de Soman Chainani

ecole-bien-mal

Type : Littérature jeunesse, fantasy

Éditeur : Pocket Jeunesse

Kidnappées par une sombre nuit d’orage, Sophie et Agatha intègrent l’école du bien et du mal… Un lieu très spécial, où on forme les personnages de contes de fées. Pantoufles de verre et chevelure blonde soyeuse, Sophie est sûre de devenir princesse. Tandis qu’Agatha, cynique et solitaire, toute de noir vêtue, se voit déjà en sorcière. Pourtant, rien ne se passe comme prévu… Et si l’erreur de casting révélait leur vraie nature ?

Une histoire originale qui joue avec les clichés classiques du conte. Agatha et Sophie sont bien caractérisées, l’évolution de Sophie est particulièrement intéressante. L’auteur connaît son sujet et mêle à merveille la cruauté des contes originaux au vernis pailleté des réinterprétations de Disney. Il crée un univers paradoxal dont la logique spécifique nous fait comprendre la logique spécifique des contes mais aussi à quel point il est difficile de sortir d’une case qui nous a été attribué. Dommage cependant que l’écriture soit parfois un peu confuse et que le livre dispose de quelques longueurs.

Lire la chronique complète par ici

 

Les Îles Aran de John Millington Synge

synge-iles-aran

Type : Littérature de voyage

Éditeur : Terre de brumes

John Millington Synge a visité les Îles Aran à quatre reprises pour apprendre le gaélique. Dans ses carnets de voyages, il retranscrit la vie simple des insulaires isolés de l’Ouest de l’Irlande. Il décrit notamment des scènes de la vie de tous les jours, de la pêche en passant par les soirées au coin du feu. Il émaille son récit de contes racontés par ses relations, des histoires de fées et de princesses chères aux Irlandais. Un livre rédigé avec une grande poésie, un vrai plaisir à lire.

Lire la chronique complète par ici

 

Le chagrin du roi mort de Jean-Claude Mourlevat

 le chagrin du roi mort

Type : Littérature jeunesse, fantasy

Éditeur : Gallimard jeunesse

C’est une petite île froide, quelque part dans le nord. Le vieux roi est mort. Son corps repose sur un lit de pierre, sur la Grand-Place. Il neige. Il sera question de séparation, de guerre, de trois ciels différents, d’un premier amour. Il y aura une prophétie, des êtres qui se perdent dans l’immensité, une sorcière qui mange des têtes de rat..

J’avais beaucoup aimé le un autre livre de l’auteur, Terrienne, et j’ai également beaucoup apprécié celui-ci. C’est une lecture parfaite pour l’hiver puisqu’il se passe dans la neige. C’est un joli conte sur la fraternité mais aussi sur l’adoption. L’auteur a une écriture très fluide qui emporte facilement dans les aventures de ses personnages. J’ai cependant préféré la première partie à la seconde, qui se concentrait beaucoup sur l’histoire d’amour en délaissant trop d’autres éléments plus intéressants à mon goût.

La main gauche de la nuit d’Ursula Le Guin

 La main gauche de la nuit

Type : Science-fiction, planet opera

Éditeur : Le livre de poche

Sur Gethen, la planète glacée que les premiers hommes ont baptisée Hiver, il n’y a ni hommes ni femmes, seulement des êtres humains. Des androgynes qui, dans certaines circonstances, adoptent les caractères de l’un ou l’autre sexe.
Les sociétés nombreuses qui se partagent Gethen portent toutes la marque de cette indifférenciation sexuelle. L’Envoyé venu de la Terre, qui passe pour un monstre aux yeux des Géthéniens, parviendra-t-il à leur faire entendre le message de l’Ekumen ?

Il y a longtemps que je voulais lire un roman d’Ursula Le Guin dans mon projet de lire plus de Science-fiction. J’ai bien aimé cette lecture. J’ai apprécié les descriptions précises de la planète offertes par l’auteure, qui propose un portrait vivant et glacial d’une planète en constant hiver. Elle propose également une analyse très fine des habitants de Gethen, développant notamment des thèmes comme l’identité sexuelle, la façon dont elle façonne la société mais aussi l’acceptation de l’autre. le style est cependant un peu froid par moment et le livre prend son temps.

Lire la chronique complète par ici.

 

Pour vous, était-ce un mois plutôt prolifique ou plutôt tranquille ? Votre bilan du mois et de ce début d’année est positif ? Avez-vous fait de bonnes découvertes ? Est-ce qu’il y a des livres que j’ai lus qui vous tente ? Dites-moi tout en commentaire !

N’hésitez pas à cliquer sur les liens de la page, ils sont affiliés ! C’est-à-dire que si vous commandez, un pourcentage de la vente va me permettre d’acheter plus de livre à vous présenter.

Catégories : Points lectures

15 commentaires

Fille à paillette ✨ · 3 mars 2018 à 7 h 52 min

Coucou,

Merci pour ton article. Ce n’est pas le genre de livres que j’ai l’habitude de lire mais j’ai envie de sortir un peu de ma routine. Je note tes références pour mon prochain passage à la bibliothèque.

Des bisous

Morgane

    La Geekosophe · 3 mars 2018 à 17 h 28 min

    Hello !

    J’aime beaucoup sortir de mes habitudes aussi! Paradoxalement, j’apprécie d’autant plus un livre qu’il parvient à me faire apprécier un genre qui ne m’attire pas au premier abord 😉

booccinell · 3 mars 2018 à 11 h 10 min

Des livres auxquels je n’aurais jamais pensé 🙂 Merci pour ces découvertes, cela me permettra peut être de regarder d’autres thèmes 🙂

    La Geekosophe · 3 mars 2018 à 17 h 25 min

    Merci !J’espère que tu apprécieras tes découvertes 😀

Jaspale · 3 mars 2018 à 14 h 11 min

J’ai déjà lu un livre d’Eric-Emmanuel Schmitt mais impossible de retrouver le titre.. ! En tout cas son livre sur la vie d’Hitler a vraiment l’air intéressant.. Comme quoi tout les événements de notre vie nous font “avancer” de manière différente ..!

    La Geekosophe · 3 mars 2018 à 17 h 21 min

    Premier livre de l’auteur pour ma part ! C’est un postulat très intrigant et très bien mené !

lenversdescorps · 3 mars 2018 à 14 h 37 min

J’aime beaucoup ta sélection, j’ai envie de me lancer dans la lecture d’Ursula Le Guin, une des rares femmes écrivant de la SF quand même, donc le point de vue doit être intéressant et peut-être novateur 😉 Pour ce qui est de mon crush parmi ta sélection, c’est clairement les romans ou ici manga d’horreur avec tension psychologique tels que Hideout… Tu connais Junji ito? C’est trash mais qu’est-ce que ça fait du bieng! Merci pour ton article 🙂

    La Geekosophe · 3 mars 2018 à 17 h 20 min

    Ursula Le Guin est une très grande auteure ! Je suis justement en train de préparer un article spécialement sur les femmes qui écrivent de la SF, en vérité il y en a quand même un bon nombre mais elles sont juste moins mises en avant que leurs homologues masculins 😉

    Junji Ito, je connais de nom et j’ai en tête l’image d’un chat avec des protubérances étrange qui sortent de sa gueule ! Mais je n’ai jamais lu. Je pense que ça pourrait me plaire 😀

      lenversdescorps · 3 mars 2018 à 17 h 34 min

      Haaaa mon ignorance farte me tuera! Mais oui, j’ai hâte de lire ton article, je ne m’y connais que peu en SF (juste la base^^) mais ça me fera du bien de découvrir des auteures dans ce registre! et Ouiiiiiii Junji Ito c’est exactement ce que tu décris, c’est tellement libérateur! J’adore ^^

        La Geekosophe · 3 mars 2018 à 22 h 26 min

        T’en fais pas, avant de faire mes recherches pour mon article, je n’en connaissais pas beaucoup. Parfois, je découvrais que certaines oeuvres cultes avaient écrites par des femmes ou que des auteurs que je pensais être des hommes étaient des pseudonymes d’écrivaines !

Nadia · 3 mars 2018 à 15 h 38 min

La part de l’autre a l’air audacieux ! Très intéressant de traiter de l’effet papillon sur cette personnalité !

    La Geekosophe · 3 mars 2018 à 17 h 16 min

    Le sujet était pour le moins glissant ! Mais E-E. Schmitt s’en tire à merveille 😉

Caro Bleue Violette · 4 mars 2018 à 14 h 07 min

Je n’ai lu aucun de ces livres et je dois dire qu’aucun ne me tente (bonjour, ceci est un commentaire laissé par Schtroumpf Grognon ^^) – même si à l’occasion j’aimerais tester Ursula Le Guin, vu que depuis son décès j’ai lu pas mal d’articles à son sujet qui ont aiguisé ma curiosité.

Sinon février était un bon mois en ce qui me concerne, puisque ma panne de lecture que je traînais depuis la fin de l’été dernier a finalement décidé d’aller ennuyer quelqu’un d’autre et que j’ai réussi à lire 7 livres ! Ma meilleure lecture : The Rook et sa suite Stiletto de Daniel O’Malley (en français c’est Au service de sa Majesté). J’espère qu’il y aura un tome 3 !

    La Geekosophe · 4 mars 2018 à 15 h 39 min

    J’ai lu pas mal de jeunesse ! Je mets mes livres en version papier en priorité, ce qui fait que mess élections sont moins diversifiées qu’habituellement ! ça me dit quelque chose les livres de Daniel O’Malley, mais je vais me restreindre. Ma PAL atteint le ciel, je dois avoir une centaine de livres en numérique qui attendent au chaud :O

Victorine · 4 mars 2018 à 21 h 24 min

Je suis curieuse de lire Uchronie tiens !
Pour ma part, j’ai énorméééément lu en février, ce sont principalement des romances, j’ en avais/ai besoin d’une bonne dose en ce moment 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :